Cascade mouchetée

dans l’eau qui pisse vermeille  j’entends 
ta voix de carpe glissante 
d’un saut tu gicles et moi je tombe 
un jet de sang noyé sous l’ouïe 
cogne la pluie vive des rapides 
assourdissant mes cris 
d’effroi dans l’humeur des flots 
une valse d’écume me crève 
des écailles craquent en fines bulles 
trop bleu l’écho troublantes les eaux 
je cascade mouchetée de bruine vers la terre 
à saveur douce de ruisseau 
ton hameçon fiché dans l’oeil 

 

Date de création:  Le 30 juin 2005

Publié dans la revue Brèves (Laval, Qc), no 92, janvier 2016

Laisser un commentaire

Translate»