Horizon

il                 marche sur l’eau 
verse quelque part 
avale les oranges 
dans sa gueule de ballon 

le jour déserte 
fleuri d’ecchymoses 
il               comme un ciel 
sans raisonner 
se porte pâle 

 

Date de création:  Le 25 mars 2010

Publié dans la revue Brèves (Laval, Qc), no 82, mars 2011

Laisser un commentaire

Translate»