perdition

1. 

indicibles notations de l’espace 

les vents se divisent en rumeurs inégales 

celle qui va 

de moi vers toi 

longue caressante 

de l’immuable vérité de mes élancements 

et celle autrement qui s’évade 

cruellement ténue 

à la rencontre d’autres étreintes 

 

2. 

dans l’ordonnancement des années 

car il y a trop longtemps que les courants stagnent 

j’attends la brèche de l’eau 

entre les pierres où les hommes s’égarent 

il est un bruit entre tous que je reconnais 

une lumière ravageuse où porter mon regard 

quand tu ouvres l’horizon pour engloutir la lune 

 

3. 

la notion d’un amour en perdition 

tu ne me toucheras plus 

qu’en présence de moi 

les bras de nos mers sortiront de leurs lits 

le temps d’un remous tu ne m’accorderas pas 

le rapprochement factice d’une vase et d’une surface 

 

4. 

démembrement 

car il manque des pièces 

à l’ensemble du corps 

cruciales 

l’instant où je me soupèse 

existe encore dans ta mémoire 

à brève déchéance 

il meurt un désir gigantesque 

Date de création:  Le 29 octobre 2006

Laisser un commentaire

Translate»