Dure

Je la fais rouler dans le piège sous ma langue, retenant à grand-peine mes mâchoires de la prendre en étau. Le cliquetis en boucle contre l’émail de mes dents devient moins convaincant. Ma bouche se lasse. 

Perle poreuse. 

Le mystère du centre enfin résolu. Une graine d’anis. 

 

Publié dans la revue Le Passeur (FQLL), no. 32, décembre 2013

© Diane Landry 2013
Toute reproduction sans l’autorisation préalable de l’auteur est interdite.
Demande d’autorisation : diane@dianelandry.net

Laisser un commentaire

Translate»