La petite chienne

C’est ici que j’arrête. Il fait 325 et je crève de partout.

Écrasée sur mes os à faire la petite chienne.

 

Premier texto: J’ai presque plus de batteries. Robinson  viens me chercher.

Vision de Robinson en pieds de bas cherchant frénétiquement les clefs de son dromadaire.

 

Crissement de sable sous ses pantoufles.

Son jeep se prend les pneux en montant la dune.

Il fait 326 et il est moins une.

 

La langue me colle par intermittence.

Deuxième texto: Dépêche Robinson, je vois la tête.

Date de création:  Le 8 janvier 2013

Laisser un commentaire

Translate»