Le sentier de Christopher

des pas 

des centaines                et des mains 

de papier             et des souvenirs 

sans compter 

visages à fleur de vie 

aujourd’hui disparaît 

mais des mains 

tendues              et son sourire

sa voix de courage 

dans l’émoi d’un hier oublié 

un sentier de joie 

où demain renaît 

tous les jours 

 

Publié dans le beau-livre Portrait de famille des 50 ans de Laval, SLL, mars 2015; poème créé sur mesure en lien avec le Lavallois Christopher Banks

Laisser un commentaire

Translate»