De chou et de rien

Extrait seulement: 

Il y avait deux façons de faire plaisir à Choupette Champvallon : 1) lui servir un bol de soupe aux choux et 2) lui servir un énorme bol de soupe aux choux. Grosse de séant et babines à l’avenant, madame Champvallon salivait à la seule évocation de la ville de Bruxelles, capitale par excellence du légume aux relents soufrés. Un lieu, disait-elle, où les choux naissaient nains, compacts et faciles à digérer.

Couronnée reine du rond légume lors d’une foire agricole, Choupette Champvallon, orpheline de profession, avait succombé à seize ans aux charmes de Cy GrandBec, un prospère maraîcher, qui l’avait, dans et sur le champ, demandée en mariage. Cy venait de gagner le concours du chou le plus lourd de sa catégorie (dans le coin droit, pesant 24 lbs) et Choupette était aux anges. (…)

Date de création: Mars 2013

Copyright: Diane Landry 2013

Toute reproduction sans l’autorisation préalable de l’auteur est interdite.

Demande d’autorisation: diane@dianelandry.net

 

Le texte intégral est disponible sur demande.

Laisser un commentaire

Translate»