Coup de rien

quitter le quai du corps 
assoiffé étourdi 
le crâne posé sur un poteau 
de verre 
parvenir au départ 
pour ce poids d’être nu 
quand la vie  
d’un coup de rien 
nous balance 

Date de création:  Le 31 juillet 2009

Publié dans la revue Brèves (Laval, Qc), no 80, 2010

Laisser un commentaire