Et d’ailleurs

Fréquentation 
de lieux communs 
images butins 
clichés d’aventure 
ce qu’il faut m’offrir 
car je suis d’ailleurs 
chaque fenêtre m’aspire 
curieuse en mouvement 
l’émotion comme un bonheur solitaire 
de l’acte voyage 
forte de liberté 
je n’ai peur de rien 
que le soir n’efface 
les miens veillent 
sur les murs en couleurs 
je relis leur histoire 

Date de création:  2017

Publié dans la revue Entrevous (Laval), no. 4, juin 2017; poème et photo par Diane Landry

Laisser un commentaire

Translate»